Syllabus

Longtemps habituées à ne rien payer pour les « externalités négatives » de pollution que n'évalue pas le marché, les entreprises s'efforcent de plus en plus de respecter l'environnement. Beaucoup de produits conventionnels ont maintenant un substitut « vert » qui satisfait des standards de qualité environnementale. L'information des consommateurs sur la qualité environnementale passe par la certification des produits verts et un système de prix adapté à  cette offre particulière.

L'objectif de ce cours est double.

Tout d'abord, je présente le comportement économique de l'entreprise et du consommateur en relation avec les problèmes environnementaux à  travers l'étude de modèles théoriques de différenciation des produits dans divers régimes de concurrence (concurrence parfaite, monopole, oligopole). L'offre de produits « verts » y est analysée comme une stratégie de différenciation de l'entreprise vis-à -vis de concurrents conventionnels.

J'explique ensuite quelles mesures politiques peuvent être mises en oeuvre par un régulateur (Etat, gouvernement, agence) soucieux à la fois du bien-être collectif et de la protection de l'environnement.

Comme les labels environnementaux jouent un rôle central dans l'information des consommateurs sur la qualité de l'environnement, l'accent est mis tout au long du cours sur l'interaction entre les prix du marché et la certification dans la transmission d'information.


Notes du cours 2019.pdfNotes du cours 2019.pdf