Responsable: Anne Charpentier


Pré-requis obligatoire de l'UE: savoir lire l'anglais scientifique

Le cours magistral présente les bases théoriques de l’écologie de la conservation. Ces bases sont principalement issues de l’écologie (écologie des populations, communautés et écosystèmes), mais aussi de la biologie et génétique des populations, et de la biogéographie. Le cours montre comment ces connaissances sont aujourd’hui appliquées pour la conservation in-situ et ex-situ de la biodiversité. 

Le travail de terrain, réalisé en équipe sur le domaine de Restinclière situé au nord de Montpellier, permet aux étudiants d'utiliser les outils d’inventaire de la biodiversité, et d'appréhender les avantages et inconvénients de différentes méthodes d’échantillonnage de populations et communautés.

Les TD : Chaque étudiant réalise deux synthèses bibliographiques, sur des thèmes d'écologie de la conservation de son choix, à partir d'articles scientifiques en anglais qu'il devra chercher dans des journaux internationaux.

 Compétences à acquérir pendant l’UE:

  Savoirs :

·        Connaissance des concepts de base en Ecologie de la Conservation

·        Connaissance des principaux journaux scientifiques en Ecologie de la Conservation

·        Connaissance des méthodes d’échantillonnage des populations et communautés

  Savoir-faire :

·         Recherche bibliographique (utilisation de WoS)  et rédaction scientifique

·        Élaboration d’un protocole d’échantillonnage d’une population ou une communauté, collecte des données sur le terrain, analyse des données et restitution orale des résultats