Annonces

partage de questions - réponses avec un étudiant

partage de questions - réponses avec un étudiant

par Lagarde Julien,
Nombre de réponses : 0

Bonjour,

je partage mes réponses (en vert) à plusieurs questions d'un étudiant aujourd'hui.

bon travail, bon courage

Julien Lagarde


Tout d’abord, d’après votre « note complémentaire CM contrôle moteur », j’aurais aimé savoir qu’est ce que la définition de la redondance? En effet, j’ai du mal à trouver une définition concrète sur internet.
Regardez sur quoi je tombe en tapant les mots clefs suivant sur google : redondance articulaire :

première référence trouvée par le moteur de recherche google = Roby-Brami, A., Hoffmann, G., Laffont, I., Combeaud, M., & Hanneton, S. (2005). Redondance du membre supérieur et compensation des déficiences motrices. Vision espace et cognition, fonctionnement normal et pathologique, 143-60.

Vérification rapide de la qualité de la référence :
Qui est le premier auteur de l'article ?
Agnès Roby Brami sur google : appartenance au laboratoire agréé suivant :

http://www.isir.upmc.fr/?op=view_profil&id=245

=> OK, on a affaire à quelqu'un de reconnu.

Lien du texte (gratuit) :

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjXt4ir_MboAhXI4IUKHdwsDPsQFjAAegQIARAB&url=https%3A%2F%2Fhal.archives-ouvertes.fr%2Fhal-00079669%2Fdocument&usg=AOvVaw0eWcEYDjavSnCxR8JyZoCs


Introduction de ce texte (suffisant pour la question) :

"Degrés de Liberté et Redondance
Comme l’a montré Bernstein dans son travail précurseur, il existe une infinité de façons d'accomplir la plupart des actes moteurs. Cela revient à dire que le système moteur est redondant et qu’il dispose en général d’un nombre de degrés de liberté excessif par rapport à ce qui serait nécessaire. Si on considère l'ensemble des rotations articulaires du corps, un degré de liberté (ddl) correspond à une rotation autour d'un axe articulaire. Certaines articulations comme le genou ont un seul ddl,. la plupart en ont deux comme le poignet (flexion-extension et abduction-adduction) ou le coude (flexion-extension et prono-supination). Les articulations sphériques ou "balles" comme l'épaule ou la hanche ont trois degrés de liberté, qui ne sont pas matérialisées par des axes anatomiquement définis. Il faut 6 degrés de liberté pour décrire la position et l'orientation d'un solide quelconque par rapport à un repère fixe dans l'espace (système de coordonnées cartésien X, Y, Z). Trois ddl sont nécessaires pour la position (par exemple le centre de gravité du solide, exprimé en coordonnées cartésiennes). Trois sont également nécessaires pour décrire l'orientation de l'objet, lui même défini par un système local de coordonnées x,y,z. Le membre supérieur comporte 7 ddl si l'on compte l'articulation gléno-humérale (3 ddl), le coude (2 ddl) et le poignet (2ddl), 3 de plus si on considère également le mouvement de l'omoplate par rapport au tronc. On a donc au moins un ddl en excès par rapport à ce qui serait nécessaire pour positionner la main à un endroit donné de l'espace, pour prendre un objet par exemple. On peut le vérifier : quand on saisit solidement un objet fixe de façon à stabiliser l'orientation de la main, il est toujours possible de bouger le membre supérieur en le tournant autour d'un axe allant de l'épaule au poignet. Il existe donc une infinité de configurations du bras possible pour attraper un objet donné dans l'espace."

En résumé :
La redondance articulaire existe si et seulement si Nb de ddl articulaires > Nb de variables qui définissent la tâche à exécuter.
Ex.: 3 angles articulaires et une tâche de position de la main sur une droite (donc une seule coordonnée de position = une seule variable) : 3 > 1, il y a redondance
 pensez aussi à ce problème mathématique simple :
 soit a et b deux nombres réel,
 on veut résoudre : a + b = 10, combien de solutions pour les paires de nombre a et b ? Une infinité (10 et 0, 5 et 5, 4.5 et 5.5 etc) . Il y a redondance dans cette équation

Ensuite, j’aurais aimé savoir comment calculer la vitesse instantanée d’un point à partir de valeur successive de la position horizontale? Je n’ai pas trop compris la méthode, et la question 11 dans « Exemples de questions QCM sur les lectures obligatoires » porte la dessus.


la vitesse à l'instant t(i) = (position instant t(i) - position instant t(i-1))/ intervalle de temps t(i) - t(i-1)
 = variation de position/variation de temps

d'où l'unité de la vitesse : mètres / seconde ou km/ heure

ceci plus l'erreur ci dessous sur la question de l'accélération indique : la compétence cinématique (position, vitesse, accélération, dérivée, intégrale) n'est pas encore maîtrisée
DONC : travail en groupe (réseaux sociaux) sur le TD2 et le chapitre de FEYMAN
=> ATTENTION, comme je l'ai répété en cours ceci prédit un échec en cours de L3 UE51 analyse du mouvement

Enfin, j’aurais aimé savoir si cela est possible de me dire si mes réponses à ces question sont justes ou fausses, afin que je puisse travailler sur les éventuelles erreurs.
Voici mes réponses : 

1)Le rôle des ganglions de la base lors d’un mouvement de marche est : 
A.La coordination entre les segments du corps

2)Quelle région du cerveau contrôle la coordination des membres et de la  posture?
D.Le cervelet

3)Selon A. Berthoz, les quatre composantes de la marche sont : 
D.La phase d’appuie, la phase d’oscillation, la phase de contact avec la sol et la phase de soutient

4)Le « contrôle top-down » de la posture et de la marche : 
A.Constitue une sorte de référentiel mobile depuis les jambes

5)Pourquoi qualifie t’on la marche humaine de « non holonome » ? 
C.Difficulté à se déplacer sur le côté

6)A quoi servent les mouvements de la tête que font notamment les pigeons lorsqu’ils marchent ? 
C.Stabiliser la vue lors de la marche

7)Qu’est-ce que l’attention exogène ? 
C.une réaction réflexe automatique 

8)La redondance :
A.permet d’utiliser une variété de solution articulaire pour accomplir la tâche

9)Comment peut-on estimer la distance accomplie au moyen d'un accéléromètre ? 
A.Par une intégration numérique

10)Pour une vitesse constante de 10m/s, quelle distance est parcouru après 1 minute ?
A.600m

12)Dans le texte « Comment la répétition façonne nos habitudes », la mémoire de nos mouvements fait partie de : 
A.La mémoire procédural

13)Dans le texte « Marcher, un défi à la complexité » : la marche est régulée au moyen d’une stabilisation spatiale : 
C.De la tête

14)Dans le texte « Des mains à la conquête du cerveau », il est montré comment: 
C.Le cortex moteur et sensorielles  ont la capacité de se réorganiser chez l’adulte

15)Dans le texte « tout le monde sait-il ce qu’est l’attention ? », M Posner est cité pour ses travaux sur : 
A.D’attention spatiale sélective 

16)Dans le texte « ces neurones qui modèlent la civilisation », les neurones miroirs découverts par Giacomo Rizzolatti : 
B.Sont actifs dans l’exécution et la mémorisation de la saisie d’une nouvelle
exécution et vision


17)Dans le Chapitre « Mouvement » Richard Feyman nous dit : 
C.L’accélération peut être considéré comme une intégral de la vitesse
Faux : accélération = dérivation de la vitesse,